Le fafa en Polynésie : ce sont des jeunes feuilles d’une variété de taro qui sont cuisinés comme des épinards et dont le goût en est très proche. Ce ragoût de poulet sera cuisiné au lait de coco frais de préférence avec du gingembre, des oignons, de l’ail. Certains y mettent du curry, moi j’ai préféré ajouter un peu de réa de Tahiti ou curcuma frais. Dans le passé ce plat populaire était cuit dans le ahima’a (four polynésien) et arrosé de lait de coco avant d’être dégusté. En France il est difficile de trouver du fafa (quelques épiceries asiatiques proposent des pousses d’un légume proche mais je n’ai pas tenté), Ici j’ai utilisé des jeunes pousses d’épinards.

poulet aux fafa et patates douces

Mon marché pour 4 Personnes

4 belles cuisses de poulet

600 g de pousses de fafa ou de jeunes épinards

1 à 2 citrons verts

3 noix de coco en lait ou 1 boite de 300 g de crème de coco

5 cm de gingembre

2 réa de Tahiti ou une cuillère de bon curry

2 oignons

2 gousses d’ail

1 bouillon cube,

1 cuillère a soupe de maïzena

600 g de pomme de terre douces

Fleur de sel et poivre du moulin.

ingrédients du poulet aux fafa

Progression de la recette :

Eplucher l’ail, le gingembre tinito, le réa de Tahiti, et les oignons, ciseler ces derniers grossièrement.

Laver et sécher les épinards (les équeutés si les tiges sont trop grosses). Pour les feuilles de fafa : couper les tiges qui seront cuisinés seules les feuilles seront roulées et émincées finement, les blanchir une quinzaine de minutes dans de l’eau citronnée.
Les épinards seront blanchis une seule minute dans de l’eau additionnée de quelques gouttes de jus de citron vert, rafraîchir, et égoutter.

blanchir les épinards

Détailler les cuisses de poulet en 3 à 4 morceaux.

Râper la chair de 3 cocos pour en extraire le lait, à défaut 250 g de crème de coco de conserve suffiront.

Dans une cocotte avec un peu d’huile de tournesol, laisser revenir l’oignon, le gingembre, ajouter le poulet découpé. A feu vif laisser dorer légèrement sans que cela brûle.

Faire revenir le poulet dans la cocotte

Ajouter les pousses de fafa ou les épinards, l’ail, le réa de Tahiti haché (ou le curry), et mouiller avec un peu d’eau, le bouillon cube, un trait de jus de citron vert. Saler et poivrer, laisser mijoter à feu doux une vingtaine de minutes.

poulet au lait de coco

Conjointement, éplucher les pommes de terre douces et les cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante légèrement salée, elles devront rester légèrement fermes.

Ajouter au poulet la moitié du lait de coco, laisser cuire une autre vingtaine de minutes.

poulet aux fafa

En fin de cuisson du poulet, tailler les patates douces en grosses rondelles, les ajouter au poulet et au final le lait de coco restant.

Servir avec un vin blanc expressif pourquoi pas le clos du Récif du domaine Dominique Auroy de Rangiroa.

Tama'a maitai
Mauruuru